Pour les Papas

A la suite de la réunion du 27 mars 2010, les Marraines de Lait ont eu l'idée de créer un espace spécifique pour les papas soutenant l'allaitement. Cette page concerne aussi l'entourage sensible à l'accompagnement et l'encouragement de la mère allaitante.

Bien que les hommes admettent que l'allaitement est la façon idéale et naturelle de nourrir un bébé, ils se sentent exclus de la relation qui se noue entre leur femme et leur enfant.

Il est important dans un premier temps de savoir combien il éprouvant pour un père de se sentir exclu, il en ressent de la jalousie et une menace pour son couple. Ces sentiments - loin d'être néfastes pour la construction du petit d'homme - doivent être exprimés. La mère, et les professionnels de santé, doivent à leur tour entendre l'expression de ces émotions.

Mais faut-il que le père se présente comme séparateur? Cette image que nous transmet la société rend mal-à-l'aise. Car la fusion entre la maman et le bébé est nécessaire pour le devenir de ce dernier. Le père pourrait alors entrer dans la relation et apprendre à soutenir sa femme.

"De tous les encouragements qu'une femme peut recevoir lorsqu'elle allaite, ceux du père sont les plus importants à ces yeux." (in L'art de l'allaitement, La Leche League, 2005, trad Canada)

Le papa est là quand "dans les premiers temps de l'allaitement, un œil extérieur peut servir à corriger la position pour éviter des problèmes, des crevasses" nous explique Pierre-Olivier, papa de Raphaël. Il encourage, motive, entoure la maman de petites attentions. "Les mots sont délicats à choisir dans ces moments. Entourer la maman et le bébé, faire du peau-à-peau collectif, des massages, apportent beaucoup et simplement, d'autres solutions." (idem Pierre-Olivier)

La maman a la mission de fournir beaucoup d'amour à ce nouvel être, elle ne peut pas se détacher de lui, car sous le joug des hormones et elle ne peut pas percevoir la jalousie de son compagnon, alors qu'elle aurait besoin de "recharger les batteries" auprès de lui, tel un générateur. S'il lui fournit de l'amour, alors elle pourra le retransmettre au bébé.

Bien sûr, le respect, la confiance, la communication sont essentiels au sein de ce couple qui vit un bouleversement, voire un cataclysme. L'arrivée d'un enfant à elle seule perturbe le rythme de vie des nouveaux parents. Il ne faut pas accuser l'allaitement de nuire à la vie conjugale, au risque d'oublier la nouvelle dimension familiale du foyer. Mais la maman doit à son tour avoir conscience qu'elle n'est pas objective durant ces premières semaines. Elle aura un effort à faire pour entendre les besoins de son compagnon, et ne pas l'oublier. Attention! Entendre ne veut pas dire réaliser les vœux de l'autre.

Au fil du temps, c'est la souplesse qui est de mise. Avec l'allaitement, avec un bébé, rien ne peut être défini à l'avance. Il ne faut pas hésiter à faire évoluer sa pensée, à mesure que l'enfant grandit. Il est normal de tâtonner en le découvrant. On évolue avec lui, à trois. "Les repères changent, le papa doit être vigilant, observer, essayer, motiver, c'est son rôle, toujours." (idem) Quels étaient les objectifs du couple? Peuvent-ils être revus? Fait-on le bon choix pour son enfant? Ces questions se posent à deux, pour offrir le meilleur pour son bébé.

On le voit, le papa est le pilier de la relation naissante entre mère et enfant, et le premier garant de la conduite de l'allaitement. Il s'avère que ce rôle est d'autant mieux endossé quand le père est informé correctement sur la physiologie de l'allaitement. N'hésitez pas à consulter les Ressources.

Document annexe:

4 - Technique de succion -Positions d-allaitement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 16 =