Glossaire des termes de l’allaitement maternel

Parce que l’allaitement est un monde vaste et qu'il est important d'être bien informé. Cette page vous permettra de retrouver la définition des termes attrayants à l’allaitement.

A B C D E F G I J L M O P R S T V

A

abcès: accumulation localisée de pus. Peut se former dans une partie du sein qui a été mal drainé.

allaitement à la demande: des tétées « sans restrictions » ou induites par le bébé ou encore « en réponse aux signes manifestés par le bébé ».
allaitement mixte (ou allaitement partiel): l'allaitement mixte est l'association d'un allaitement maternel avec des biberons de lait artificiel.

alvéole:unité sécrétrice à l’intérieur du sein, formée de deux rangées de cellules. Les cellules sécrétoires produisent le lait maternel sous l’effet de la prolactine. Celles-ci sont enveloppées par une rangée de cellules musculaires qui se contractent sous l’effet de l’ocytocine pour éjecter le lait dans la bouche du bébé (réflexe d’éjection du lait).

ampoule de lait: point blanc sur le mamelon qui peut être causé par un canal lactifère bouché ou par une couche de peau recouvrant le canal lactifère.

aréole: de par sa couleur foncée, elle servirait de repère visuel au bébé. C'est la zone pigmentée de façon plus sombre au centre de laquelle se trouve le mamelon. Le bébé doit prendre une grande partie de l’aréole dans sa bouche afin d’avoir une prise adéquate du sein.

B

bilirubine: pigment de la bile dont l'accumulation dans l'organisme produit la jaunisse.

bouclier: voir coquille d'allaitement

bout-de-sein: protection en plastique du téton lorsque celui-ci est abîmé.

C

canal lactifère: conduit par lequel le lait est amené depuis l'alvéole jusqu'au mamelon. Il peut y avoir plusieurs canaux débouchant sur un seul pore.

candidose( ou muguet): infection due à un champignon, le Candida albicans, une mycose. Elle touche le mamelon et/ou les canaux lactifères chez la mère (candidose) et le tractus digestion, notamment la bouche, du bébé (muguet).

co-allaitement (ou allaitement en tandem): allaitement d'enfants d'âges différents d'une même fratrie.

coliques: bébé qui pleure beaucoup, selon la règle des trois: Plus de 3 heures de cris par jour, plus de 3 jours par semaine, au cours des 3 premiers mois de vie. Ces pleurs surviennent en général le soir, le bébé pousse des cris aigus, se tortille, replie des jambes sur son ventre. Il est par ailleurs en bonne santé et prend du poids.

COFAM: Coordination Française pour l'Allaitement Maternel, association organisée sur 4 axes: La fédération des acteurs soutenant l'allaitement, l'Initiative « Hôpital Ami des Bébés » (IHAB), la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel (SMAM) et l'organisation de Journées Régionales et Nationales sur l'Allaitement (JRA, JNA).

colostrum: lait maternel correspondant aux premiers jours de la lactation avant la montée de lait. Parfois appelé "premier lait".

complément: lait donné en plus des tétées. Ce peut être du lait maternel exprimé ou une préparation de substitution pour nourrisson.

compression du sein: technique qui permet d'améliorer le débit du lait et donc de maintenir l'intérêt du bébé pour le sein en comprimant le sein avec la main, les doigts loin du mamelon

confusion sein-tétine: phénomène qui s'observe lorsqu'un bébé, qui n'a pas reçu parfois qu'un seul biberon, ne sait plus téter au sein ou tente de téter au sein comme pour boire un biberon ou fini par "préférer" le biberon en raison d'un débit plus rapide (on parle aussi de préférence "sein-tétine").

coquille d'allaitement: ustensile en plastique rigide en deux parties, la première est en forme d'anneau et se place sur le sein, la seconde est une coupelle qui s'emboîte sur la première. Parfois appelé bouclier.
coussinet d'allaitement: dispositif, en tissu (lavable) ou en papier absorbant (jetable) qui permet d'absorber les fuites de lait.

crevasse: blessure du mamelon qui ressemble à une gerçure.

D

déclaration d'Innocenti: déclaration des membres de l'OMS et de l'UNICEF faite à Florence (Italie) en 1990 sur la protection, l'encouragement et le soutien à l'allaitement maternel. L'Ihab permet de donner suite à cette déclaration.

diarrhée (du bébé allaité): lorsque le bébé fait au moins 6 à 8 selles par jour. Leur aspect devient anormal et leur odeur désagréable.

Dispositif d'aide à l'allaitement (DAL): dispositif qui permet de supplémenter le bébé sans utiliser un biberon. Il est constitué d'un réservoir et de tubes fins. Un tube peut être fixé à un doigt que le bébé tète (alimentation au doigt) ou au sein (ce qui permet de stimuler la lactation de la maman). Plusieurs marques sont disponibles en France et on peut en fabriquer soi-même.

diversification alimentaire: introduction d'aliments autres que le lait. L'OMS et le HAS recommandent la diversification à partir de 6 mois (âge révolu).

E

éjection (réflexe d'): voir réflexe d'éjection du lait

engorgement: phénomène œdémateux et parfois de stase lactée pendant lequel la mère a les seins tendus, survenant souvent en début d'allaitement.

expression du lait: action de tirer du lait. L'expression peut se faire à la main, ou avec un tire-lait manuel ou électrique.

F

frein de langue: Petite bride que l'on trouve sous et à la base de la langue,

fuites de lait: sécrétion de lait inopinée (en dehors des tétées ou, lors d'une tétée, du sein non stimulé).

G

galactocèle: kyste (sorte de petite poche hermétique) de lait.

galactofuge (ou inhibiteur de la lactation): substance qui diminue ou arrête la sécrétion lactée.

galactogène: qui détermine la sécrétion lactée, exemple:

galactogogue ou galactagogue: substance médicamenteuse ou alimentaire qui favorise la sécrétion lactée.

galactosémie: maladie héréditaire rare du nouveau-né, entraînant la présence anormale dans le sang de galactose ( sucre du lait)

glande mammaire: ensemble des composants du sein nécessaires à la fabrication du lait.

glandes de Montgomery: glandes sébacées et lactifères situées autour du mamelon qui sécrète un substance odorante et bactéricide.

grève de la tétée: période ou le bébé refuse de téter brutalement et sans raison apparente. Ce refus de téter le rend malheureux, ce qui n'est pas le cas si l'enfant se sèvre spontanément.

HAS: Haute autorité de santé. Organisme public d’expertise scientifique consultatif, qui formule des recommandations et rend des avis sur les sujets de la santé.

hyperlactation: production de lait excessive par rapport aux besoins du bébé.

I

IBLC: International Board Certified Lactation Consultant. Le diplôme de consultant(e) en lactation certifié, délivré par l'International board of Lactation consultant Examiners, garantit que son titulaire adhère à un code de déontologie et valide périodiquement ses compétences par un examen internationalement reconnu.

inhab: Initiative hôpital ami des bébés. Label de l'OMS et de l'Unicef accordé à une structure qui accueille des naissances et applique un ensemble de dix mesures favorisant les conditions optimales pour le démarrage de l'allaitement. Concept international proposé depuis 1992 pour protéger, encourager et soutenir l'allaitement maternel dans tous les pays.

inhibiteur de la lactation: voir galactofuge

intolérance au lactose: due à un déficit en lactase, enzyme digestive qui scinde le lactose, sucre complexe, en glucose et en galactose, sucres simples qui sont alors assimilables par la muqueuse digestive puis transportés par le sang.

ictère du nouveau né: coloration jaune de la peau, due à la présence en excès de bilirubine (pigment jaune orangé) dans le sang du bébé.

J

jaunisse: (voir ictère du nouveau né)

L

lactarium (ou banque de lait): centre où l'on collecte et distribue du lait maternel. En France, les dons de lait sont obligatoirement collectés par un lactarium.

lactation induite/provoquée: processus qui consiste à établir la production de lait sans qu'il y ait nécessairement une grossesse préalable (par exemple en cas d'adoption).

lactation surabondante: voir hyperlactation

lactation: processus de sécrétion du lait.

lait artificiel/industriel (LA): préparation pour nourrisson comme substitut au lait maternel.

lanoline: corps gras issu de la laine de mouton.

lipase: enzyme permettant l'absorption des graisses par le bébé

lymphangite: (voir mastite)

M

MAMA: Méthode de l'Allaitement Maternel et de l'Aménorrhée. Méthode de régulation des naissances basée sur l'allaitement exclusif et l'aménorrhée (absence de retour de couches) durant les six premiers mois suivant l'accouchement.

mamelon: partie saillante du sein, il est constitué d’un tissu malléable qui s’étire pour épouser la forme de la bouche du bébé. Il contient une dizaine de pores par lesquels le lait s’écoule.
mamelons invaginés (ou plats ou ombiliqués): enfouis vers l’intérieur du sein. Cette invagination est liée à la présence de canaux galactophores anormalement courts qui attirent le mamelon vers l’intérieur, l’empêchant ainsi de bomber naturellement vers l’extérieur.

mastite: inflammation aiguë de la glande mammaire.

méconium: matières fécales épaisses brun-verdâtres et collantes excrétées par le nouveau-né au tout début de sa vie

montée de lait: augmentation du volume de lait secrété lié à des modifications des alvéoles qui se produit dans les quelques jours qui suivent l'accouchement. Phénomène pendant lequel la mère a les seins tendus. ceci est dû à l'afflux sanguin dans les seins qui permet d'amener les nutriments nécessaires à la synthèse du lait pour le nouveau-né.

muguet: (voir candidose)

O

ocytocine: hormone jouant un rôle dans la sécrétion de lait.

OMS: Organisation Mondiale de la Santé

P

pic de croissance: également appelé poussée de développement ou de croissance. Moment où l'enfant demande beaucoup à téter.

post-partum (dépression): voir dépression post-partum

préparation pour nourrisson: préparation de substitut du lait maternel, le plus souvent à base de lait de vache.

prolactine: hormone jouant un rôle dans la sécrétion de lait.

R

réflexe de fouissement: réaction motrice du bébé qui lui permet de repérer où se trouve le mamelon. Ce réflexe est stimulé lorsque le visage du bébé ou sa tête sont touchés.

réflexe d'éjection fort ou puissant (REF): éjection du lait trop important avec un flot de lait rapide.

réflexe d'éjection: phase ou le lait est délivré. Sous l'influence de l'ocytocine les mamelons se mettent en érection, s'allongent, durcissent pour que les canaux lactifères s'ouvrent et que la délivrance du lait se fasse par l’intermédiaire de la contraction des alvéoles.

relactation: processus qui consiste à rétablir la production de lait après un tarissement de celle-ci.

retour de couches: premières menstruations (règles) suivant l'accouchement. Les petits saignements survenant dans les cinquante-six jours post-partum ne sont pas considérés comme le retour de couches.

S

sevrage: arrêt de l'allaitement.

T

téterelle: embout en matière plastique qui est en contact avec le sein de la mère lors de l'utilisation du tire-lait.

tire-lait: appareil à amorçage manuel ou électrique permettant l'expression du lait

V

vasospasme: phénomène de blanchiment des mamelons après la tétée, accompagné de douleurs aiguës, généralement dû à un trouble vasculaire qui induit une réduction anormale de la taille des vaisseaux sanguins sous l'influence du froid ou d'un stress émotionnel, parfois en relation avec la maladie de Raynaud.

Références:

L'art de l'allaitement maternel, La Leche LeagueInternationnal, Editions First, 2009.

L'allaitement-De la naissance au sevrage, Dr Marie Thirion, collection "Bibliothèque de la famille", Editions Albin Michel, 2004.

Le petit Larousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =