La charte de la marraine

Télécharger la charte.
Télécharger le questionnaire pour devenir marraine.

Vous pouvez candidater en renvoyant le questionnaire rempli à notre adresse  marrainesdelaitgrenoble@gmail.com .

Le document suivant a été mis au point pour permettre à chacune de déterminer ce qu’implique un engagement en tant que Marraine de Lait. Nous définissons ainsi précisément le rôle de la marraine, ses devoirs (ce à quoi elle s’engage) et ses droits (ce que l’association s’engage à lui apporter). Lisez le attentivement et n’hésitez pas à nous faire part de vos réflexions ou questions. Pour adhérer à notre association en tant que marraine, nous vous demandons de bien vouloir remplir le questionnaire ci-joint et de nous le retourner.

Définition de la Marraine de Lait et de son rôle

Une Marraine de Lait est une personne qui a eu une expérience réussie de l’allaitement de son ou ses enfant(s). Nous entendons par là non pas que l’allaitement se soit déroulé sans problème (au contraire, les mamans qui ont été confrontées à des problèmes sont sûrement les plus motivées !) mais qu’il se soit poursuivi aussi longtemps que la maman le désirait.
Une Marraine de Lait doit avoir une conviction profonde des bienfaits de l’allaitement afin de communiquer son enthousiasme à une future maman. Une marraine a un rôle déterminant dans la confiance que peut avoir la filleule dans sa capacité d’allaitement et elle doit savoir trouver les mots pour entretenir cette confiance.

Ce que nous attendons d’une marraine :
- qu’elle ait des connaissances de base sur l’allaitement maternel (cf « les engagements de la marraine »).
- qu’elle bâtisse une relation de confiance avec sa filleule afin que celle-ci n’hésite pas à s’adresser à elle en cas de problème.
- qu’elle soit une oreille attentive
- qu’elle sache identifier rapidement un problème (crevasse, engorgement ou autre) et, surtout, qu’elle en fasse part immédiatement à l’association si elle ne sait pas apporter une solution, notamment par mail.
La marraine est le trait d’union entre la filleule et l’association. Elle permet à sa filleule de ne jamais se retrouver seule et d’avoir toujours un interlocuteur en cas de doute, de question ou de problème.

Ce que nous n’attendons pas d’une marraine :
- qu’elle soit une professionnelle de l’allaitement : l’association est toujours là pour soutenir les marraines et pour les aider en cas de doute. Nous avons également un petit cercle de « référents » dans le domaine de la santé (médecins, sage-femme) qui se sont engagés pour l’allaitement maternel et auquel nous pouvons faire appel en cas de besoin.

Les engagements de la marraine

Pour mener à bien sa tâche telle que nous l’avons définie précédemment, nous demandons aux marraines de s’engager sur les points suivants :

1) Réunion d’information

Nous demandons à toute nouvelle marraine d’assister à une réunion de l’association (environ 2 heures) dont les objectifs sont les suivants :
- prise de connaissance avec les personnes qui font vivre l’association et qui seront vos interlocutrices pour toutes vos remarques ou vos questions.
- Faire le point sur les connaissances que vous avez et vous transmettre la philosophie et les valeurs de l’association en matière d’allaitement maternel.
- Nous faire profiter de votre expérience et de vos « petits trucs ». C’est avec le témoignage de chacune que l’association s’enrichira et pourra améliorer sa compétence en matière de conseil en allaitement.

2) Formation technique

Nous demandons également à toute nouvelle marraine de s’engager à suivre au moins deux réunions de formation proposées par l’association et dispensées par des professionnels de santé spécialisés dans l’allaitement maternel. Cet engagement va de la crédibilité de l’association.

3) Contact avec votre filleule avant son accouchement

Afin de faire connaissance de manière satisfaisante avec votre filleule, nous vous demandons de la rencontrer au minimum deux fois avant son accouchement :
- Une première rencontre où vous vous présentez mutuellement et où vous échangez vos expériences : parlez lui de vos grossesses, de vos expériences d’allaitement ; faites la parler de sa grossesse, de ses motivations pour allaiter son enfant, de ses doutes et ses craintes si elle en a. Evoquez vos contraintes et faites lui savoir quels sont les jours et les horaires qui conviennent le mieux si elle a besoin de vous appeler.
- Une deuxième rencontre peu avant son accouchement une fois qu’elle aura assisté aux deux réunions d’information que l’association lui propose. Faites le point avec elle sur ce qu’elle a retenu de ces réunions. Voyez avec elle si elle a encore des questions sur certains points qui n’ont peut-être pas été évoqués lors de ces réunions (merci de nous en faire part !). Voyez également avec elle de quelle manière vous allez reprendre contact avec elle après son accouchement. Parlez lui de l’éventualité de lui rendre visite à la maternité (si vous le pouvez et si elle le désire).

4) Contact avec votre filleule après l’accouchement

Si votre filleule le désire, essayez de lui rendre visite à la maternité. C’est un moment crucial pour un bon démarrage de l’allaitement et votre filleule peut vite se retrouver désemparée si elle entend plusieurs sons de cloche contradictoires.

Restez en contact régulier pendant les premières semaines. C’est la période où votre rôle va être déterminant. Même si tout va bien (comme c’est souvent le cas quand la maman est en confiance), proposez lui de la rencontrer, sans être insistante si vous voyez qu’elle ne le désire pas. C’est un moment où il vous incombe de trouver le juste équilibre entre la discrétion et la réserve à avoir vis-à-vis d’une famille qui est en train de se restructurer autour de l’enfant venu et votre rôle d’accompagnement.

Dans les mois qui suivront (nous les espérons nombreux !), restez attentive aux questions de votre filleule qui vont évoluer vers des thèmes comme « l’introduction des solides » ou « allaitement et reprise du travail » ou encore « allaitement et sommeil de l’enfant ».

5) Votre rôle de « sonnette d’alarme »

Comme nous l’avons déjà évoqué, vous vous trouverez sûrement face à des problèmes que vous ne saurez résoudre seule et c’est tout à fait normal. Votre rôle est, dans ce cas là, d’avertir l’association dans les plus brefs délais afin que nous puissions vous suppléer auprès de votre filleule. Cette rapidité d’intervention est essentielle car des allaitements sont encore trop souvent arrêtés pour des problèmes qui n’ont pas été traités à temps. Soyez donc vigilante !

6) Compte rendu de la relation de marrainage

Lorsque vous constatez que votre filleule n’a plus besoin de contact régulier qui nécessite une relation personnalisée, faites lui part de la nécessité de vous rendre disponible pour d’autres filleules en l’assurant du soutien de l’association si elle en avait encore besoin par la suite.
Nous vous demandons alors de nous renvoyer un compte rendu de la relation de marrainage que vous clôturez (le formulaire vous sera fourni par l’association) afin de garder une trace de notre travail, de pouvoir l’améliorer et d’établir des statistiques sur les durées d’allaitement de nos filleules.
Si vous pensez être disponible pour une autre filleule avant de clôturer définitivement une relation « en cours » qui vous demande cependant peu d’investissement, faites nous en part.

Les engagements de l’association vis-à-vis de la marraine

L’association s’engage à soutenir la marraine de lait de la manière suivante :

- En lui donnant les informations nécessaires lors de la réunion d’information.
- En assurant la formation des filleules au moyen de réunions collectives (2 réunions seront proposées à chaque filleule).
- En étant à son écoute pour tout problème et en la secondant dès que nécessaire auprès de sa filleule.
- En étant conscient de l’engagement personnel qu’une relation de marrainage entraîne et en essayant de motiver les filleules pour ne pas abandonner l’allaitement au premier petit problème.
- En établissant une « Charte de la filleule » qui met l’accent sur certains points comme le respect de la vie privée de la marraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 19 =